Fin du nucléaire allemand, et après ?

La volte face allemande sur la question du nucléaire ne laisse pas insensibles les écologistes français, et elle induit plusieurs interrogations : Comment l’Allemagne trouvera-t-elle les 22% d’énergie que représente le nulcéaire (charbon, achat à la France, renouvelable, économies) ? Quel impact sur les prix en Europe ? Où en est la coordination européenne en matière d’énergie ?

Deux invités dans le 12-14 ont aidé à apporter des éléments de réponse : Denis Baupin, ajoint Vert au maire de Paris, il a publié « La planète brûle, où sont les politiques » (éd. Hoebecke) ; Patrice Geoffron, directeur du Centre de géopolitique de l’énergie et des matières premières.

Chemin faisant…

Notre société qui fonce à 300 à l’heure a besoin de poètes qui prennent le temps de marcher à petits pas, de s’arrêter, de contempler, d’écouter les autres. C’est ce que fait Olivier Lemire. Avant, il bossait dans la com, depuis deux ans, il a tout plaqué pour parcourir la France par les chemins de traverses. Il publie « L’esprit du chemin » (éd. Transboréal). Il faut savoir l’écouter :

Jamais trop tard

Après l’arrestation de Ratko Mladic, le « bourreau serbe » des années 90, certains regrettent le trop long délai depuis l’accusation portée contre lui par le TPI (Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie). Mais face à l’horreur absolue de la terreur faite mort, à l’image du massacre de Srebrenica, le temps est patient. La justice aussi. Et le levier politique (ici la volonté de la Serbie d’adhérer à l’Union européenne) a fini par l’emporter.

Voici trois témoignages forts sur cette période douloureuse de l’histoire européenne.

Jean-René Ruez, l’homme qui a enquêté pendant six ans pour le TPI à la recherche des preuves contre les criminels. Ecouter ici :

Claude Jorda, ancien président du TPI, l’homme qui a lancé le mandat d’inculpation contre Mladic. Ecouter ici :

Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontière, l’homme qui a porté secours aux victimes. Ecouter ici : 

Trois personnalités que j’ai intérrogées ce vendredi sur France Info…

Embarquez dans l’histoire du livre…

Un train qui donne envie de lire (le « Littératour« ) parcourt en ce moment la France. Parti le 26 mai de Lyon, il fait étape dans plusieurs grandes villes (Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, etc.) pour arriver le 7 juin gare du Nord à Paris. A son bord, un véritable musée consacré au livre, et un café littéraire animé par Gonzague Saint-Bris (dans les voitures de l’Orient Express). L’écrivain, ainsi que Michel Fremder de la SNCF, vous racontent ce voyage littéraire.

Avez-vous entendu parler du « prof dating » ?

Après les petites annonces « lycée cherche enseignant« , voici le « prof dating« , qui consiste à recruter sur la base d’un entretien de quelques minutes. Célia Quilleret est allée à cette séance particulière, à Paris, et j’ai demandé à Jean-Jacques Hazan, président de la fédération de parents d’élèves FCPE de réagir.

La vie de Ramsès II depuis sa mort…

La momie la plus emblématique des pharaons, exposée au Caire, est quasiment intacte depuis 32 siècles ! Une éternité pour Ramsès II, dont la vie est bien remplie depuis sa mort (tombe pillée, sarcophage déplacé, momie découverte en Egypte puis soignée en France). Robert Solé, journaliste et écrivain d’origine egyptienne, raconte cette histoire passionnante dans son dernier livre : « La vie éternelle de Ramsès II » (éd. Seuil). Il est venu en parler sur France Info…

Autre livre de Robert Solé : « Le Pharaon renversé » (éd. Les Arènes)

Stop aux préjugés sur les femmes !

Après l’affaire DSK, des femmes (comme Clémentine Autain) ont parlé des violences sexuelles qu’elles avaient subies, d’autres ont manifesté dans la rue pour dénoncer des comportements mysogynes, des propos salaces, des actes machistes. La frontière entre jeu de séduction et agression sexuelle est parfois vite franchie. Je voulais aborder cette question du regard de la société sur les femmes il y a une quinzaine de jours, à l’occasion de la sortie de deux livres. La tornade DSK a non seulement contraint à décaler la séquence, mais lui a donné une plus grande acuité.

Deux invitées, dans la séquence qui suit, pour en parler : Françoise Héritier, anthropologue, professeur honoraire au Collège de France, pour le livre « La plus belle histoire des femmes » au Seuil ; Catherine Vidal, neurobiologiste, pour « Vie de meuf » aux éditions JBZ et Cie.

La Grèce hors de l’Europe ?

L’Union européenne et le FMI maintiennent la pression sur la Grèce pour une accélération des mesures d’austérité. Mais jusqu’où le peuple grec acceptera-t-il un serrage de vis ? D’un côté le pays ne peut s’en sortir qu’en oubliant les vieilles pratiques politiques et en instaurant une nouvelle gouvernance, de l’autre l’Europe ne peut se permettre l’échec de l’intégration d’un pays périphérique comme la Grèce. Impensable donc d’envisager une sortie de l’Union pour une reconstruction à la turque. L’analyse de Georges Prevelakis, professeur des universités à Paris, auteur de « Géopolitique de la Grèce » (éd. Complexe), que j’ai reçu dans le 12-14…

Pour un observatoire du suicide

Libération vient de publier un appel de scientifiques et d’acteurs citoyens pour la création en France d’un observatoire du suicide. Les affaires très médiatiques dans certaines grandes entreprises, tout comme la réalité du suicide dans les prisons, incitent à une plus grande transparence sur cette délicate question. Pour en parler, j’ai reçu Jean-Claude Delgènes, fondateur et directeur du cabinet conseil Technologia (spécialisé dans la prévention des risques professionnels), et à l’origine de l’appel.

Destins du tennis…

Temps idéal sur la terre battue parisienne pour les joueurs, et dans les tribunes pour les amateurs de lunettes de soleil, Roland Garros a ouvert sa quinzaine. Les meilleurs mondiaux défilent, sur les traces d’aînés illustres qui ont marqué l’histoire du tennis par leur succès, et parfois par une vie hors du commun. L’ancien professionnel qu’a été Patrick Proisy, qui a croisé plusieurs générations de joueurs et de joueuses, brosse dans « Les incroyables destins des stars du tennis » (éd. Cherche Midi) une galerie de portraits inédits et émouvants.

Où l’on découvre l’espion américain Fred Kovaleski, le somnanbule miraculé Peter Polanski, Richard Williams survivant du Titanic (pour les moins connus), et où l’on revoit André Agassi le drogué devenu philanthrope, Andy Murray rescapé de la tuerie de Dumblane en Ecosse, Martina Navratilova la renégate tchèque, Monica Seles jamais remis du coup de poignard qu’elle a reçu dans le dos, Arthur Ashe mort du Sida, et Henri Lecomte miraculé de la coupe Davis.

Le livre se lit comme un roman, et Patrick Proisy s’écoute comme un conteur. C’est ici :