Slimane Zeghidour, l’Algérie au coeur

Slimane Zeghidour est né à Eraguene dans la Wilaya de Jijel, en Kabylie au nord de l’Algérie. Un village de montagne, où rien n’avait bougé depuis des siècles : ni la langue, ni les légendes, ni la mortalité infantile, ni l’habitude de vivre parmi les bêtes, en communion avec la nature.

Mais son enfance est bousculée par la guerre. Ratissages, rafles au petit jour, rumeurs et trahisons. Si le jour appartient à l’armée française, la nuit est le royaume des maquisards du FLN.

Le gouvernement français décide alors de regrouper les montagnards dans des camps de regroupement. L’arrachement au village ancestral est aussi pour eux la découverte de l’école, de l’hôpital et des « vrais Français ».

Slimane Zeghidour (PIERRE HYBRE / M.Y.O.P (pour Les Arènes)

Slimane apprend à lire dans une école gérée par l’armée française et avec des appelés du contingent pour instituteurs. Il raconte par le menu ces années de guerre dans un récit à la première personne Sors, la route t’attend aux éditions des Arènes.

Share This