Didier Lockwood, souvenir d’une impro en studio

L’annonce de la mort du violoniste Didier Lockwood a attristé et endeuillé tout le monde de l’art. Heureux de vivre et de jouer la musique, d’une gentillesse à toute épreuve, ouvert aux autres et engagé dans l’éducation des jeunes, c’était un homme chaleureux, doué, et d’un abord facile.

Il y a 5 ans, je l’avais reçu pour ses 40 ans de carrière. Sortant son violon de son étui, il avait improvisé un blues en direct.

bla

Share This