Catherine Lara aime le Bô

Catherine Lara aime ce qui est beau, en musique grâce à son violon bien sûr, mais aussi dans sa vie quotidienne. « Le beau, c’est l’absolue liberté » clame la chanteuse et musicienne dans un monde où, selon elle, les interdits rognent de plus en plus nos vies. Son dernier spectacle est une ode à cette liberté-là.

Bô un hymne optimiste à la tolérance, au respect et à l’amour : face à l’adversité, il y a toujours une façon d’entrevoir la beauté des êtres et des situations.

Les douze artistes incarnent avec justesse et profondeur des tranches de vie comme l’école, le départ à la guerre, les quatre saisons de l’histoire d’un couple, l’aliénation par le travail ou le libertinage.

Un spectacle mis en scène par Giuliano Peparini, un ancien chorégraphe du Bolchoi qui a aussi travaillé au Cirque du Soleil.

Share This