Les secrets de l’isoloir

Le vote au suffrage universel masculin a été instauré en France en 1848, et celui des femmes après la seconde guerre mondiale. Entre ces deux dates, une autre a marqué une étape importante dans la pratique électorale : la création et l’obligation de l’isoloir, en 1913. Très raillée à ces débuts, la petite cabine est devenue aujourd’hui banale. L’isoloir est-il, par la force qu’il donne au choix individuel dans l’intimité de sa conscience, une marque indélébile de la démocratie?  Le sociologue Alain Garrigou publie « Les secrets de l’isoloir » (éd. Le bord de l’eau).

Il était invité du 12-14, écouter la séquence :