Nouvelle Loi Égalim

L'association Bleu Blanc Cœur garantit déjà des prix qui rémunèrent ses agriculteurs à la juste valeur de leurs produits. (BLEU BLANC CŒUR)

La loi Égalim de 2018 a été améliorée dans une deuxième version promulguée au Journal Officiel en octobre. Issue des États Généraux de l’Alimentation, d’où son nom, ce texte est destiné à mieux défendre les producteurs et donc à équilibrer les relations au sein de la filière alimentaire, dominée de longue date par les géants de la distribution.

La guerre permanente des prix n’a pas disparu. La théorie du « low-cost » est un faux semblant qui abime le paysage de l’alimentation. Un prix est une négociation entre deux parties, et il ne reflète pas toujours la valeur réelle du produit. L’association Bleu Blanc Cœur par exemple propose des produits à leur juste valeur pour mieux rémunérer les producteurs.

L’ancien patron de System U, Serge Papin, avait été missionné par le gouvernement pour préparer cette loi, présentée au parlement par le député de l’Aube Grégory Besson-Moreau. « Il y a un enjeu de souveraineté alimentaire et de pérennité du modèle. On a proposé que, à partir d’une relation contractuelle entre un producteur et un transformateur, la part des matières premières agricoles ne soit plus négociable aux étages d’après. Prix qu’on pourrait qualifier de cours de ferme. »

Ainsi les agriculteurs devraient gagner plus correctement leur vie, et les consommateurs seront aussi bénéficiaires en mangeant mieux, en achetant des produits de saison, en profitant de protéines animales de bonne qualité et en évitant les produits ultra-transformés.

 

Écouter l’émission :

Pour illustrer cette séquence, Thierry Marx propose une recette de crème de potimarron.

Ingrédients pour huit :  

1 potimarron, 30 g de beurre, 1 l d’eau, 100 g de cacahuètes, 1 fève de tonka, sel, poivre.  

Préparation :

Laver le potimarron, ne pas l’éplucher. Retirer les graines à l’intérieur. Le concasser en cubes.

Faire revenir les cubes de potimarron dans une casserole avec le beurre noisette. Mouiller à hauteur avec l’eau. Laisser cuire 45 minutes.

Écraser les cacahuètes, les lier à la crème de potimarron. Râper la fève de tonka.

Servir chaud.

Share This