Les cités de la Gastronomie

C'est dans un ancien hôpital que s'est installée la Cité de la Gastronomie et du Vin, à Dijon (GIGV DIJON)

Depuis le mois de mai, Dijon accueille une Cité de la Gastronomie comprenant un village gourmand, une cave à vins, un restaurant gastronomique, un campus de l’école Ferrandi, une librairie gourmande, des expositions permanentes, des espaces pour des événements, une cuisine professionnelles pour des master-class, et bien d’autres choses. Au total, c’est un réseau de quatre lieux dédiés à la gastronomie qui se tisse en France. Rungis, Tours et Lyon. Il s’agit du prolongement de l’inscription en 2010 du repas gastronomique des Français au Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité.

« Ces lieux ont pour vocation de faire l’expérience de l’art du bien manger à la française. »

Pierre Sanner, directeur de la mission française du patrimoine et des cultures alimentaires

Les cités sont donc des espaces hybrides où il y a une sorte de service-public du bien manger. Elles doivent aider à faire des citoyens à nouveaux des « mangeurs » et plus seulement des « consommateurs ».

Écouter l’émission :

Pour l’inauguration de la Cité de la Gastronomie et du Vin de Dijon, Thierry Marx choisit de défendre des produits de saison, et une manière d’apprendre à mieux manger, en connaissance. Dans l’émission, il vous propose des fraises au vin rouge.

Ingrédients pour quatre :

500 g de fraises, 1 verre de vin rouge, 1 râpée de cannelle.

Préparation :

Laver les fraises. Les équeuter sans retirer le cœur. Les mettre à macérer dans une heure dans le vin rouge.

Retirer les fraises et les dresser dans des coupelles. Ajouter par-dessus la râpée de cannelle.

Share This