Les Chartreux distillent depuis 400 ans

Le hasard en question se nomme François-Annibal d’Estrées. En 1605, ce militaire diplomate et futur maréchal de France, remet un mystérieux manuscrit aux moines de Vauvert, territoire hostile aux portes de Paris que Saint-Louis avait demandé aux Chartreux de pacifier. Le texte contient la recette d’un élixir de longue vie, pour lequel 130 herbes du monde entier sont indispensables.

Au départ, il y a un massif. La Chartreuse, au pied des Alpes avec ses grandes falaises de calcaire, ses sombres forêts sauvages, et ses innombrables plantes endémiques. Puis vient un homme, frère Bruno, érudit de l’église qui refuse les honneurs du Vatican et choisit, en l’an mille et quelque, de venir vivre là une contemplation austère. Nait alors l’un des ordres les plus rigoureux de l’église : les Chartreux. À son apogée, plantes et hommes se rencontrent par un hasard de l’histoire qui donnera naissance à une liqueur, aujourd’hui mondialement réputée, la chartreuse.

Aujourd’hui encore le secret des plantes et de leur préparation demeure, en un savant mélange entre distillation, macération et extraction. Seuls deux moines chartreux – frère Jean-Jacques et Dom Benoit – le connaissent et gardent la main sur tout le processus de fabrication. Fin août, la distillerie a déménagé sur un terrain histoirique de l’ordre, au pied du massif, devenant un outil moderne fait pour durer encore au moins 200 ans.

Voici cette histoire et Thierry Marx vous donne une recette d’iles flottantes à la chartreuse.

Ingrédients pour quatre : Pour la crème anglaise 6 jaunes d’œufs, 60 cl de lait, 40 g de sucre en poudre, 2 cuillère à soupe de Chartreuse ; pour les blancs 6 blancs d’œufs, 50 g de sucre glace ; pour le caramel 70 g de sucre, 1 cuillère à soupe d’eau.

Préparation : Porter le lait à ébullition avec la Chartreuse, puis retirer du feu. Dans un saladier, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange prenne du volume. Verser le lait sur les œufs sans cesser de fouetter. Remettre sur feu doux et remuer pour faire épaissir. Verser dans des petits bols individuels, laisser refroidir. Monter le blancs en neige, verser le sucre à mi-parcours. Répartir dans des ramequins sphériques et mettre 30 secondes au micro-ondes. Démouler et déposer sur les crèmes. Faire chauffer le sucre et l’eau jusqu’à obtention d’un caramel clair, le verser sur les blancs en neige. Réserver au frais jusqu’à dégustation.

Share This