Le design d’un restaurant est important

Le livre consacré à Slavik, paru aux éditions Norma. (EDITIONS NORMA)

Slavik. Son nom ne vous peut-être rien. Il fut un des plus grand designer de la moitié du XX° siècle. Dessinateur, décorateur de cinéma ou de théâtre, il a aménagé les Galeries Lafayette, on lui doit aussi des dizaines de brasseries et restaurants de la capitale.

C’est lui qui a conçu le premier Drugstore Publicis, en haut des champs, voulu par Marcel Bleustein-Blanchet. Il a inventé là des sens de circulation entres les différents pôles, des alcôves pour prendre le temps d’une pause, un espace pour passer davantage de temps à table.

Un peu plus bas sur l’avenue, le Pub Renault porte aussi sa signature, tout comme ailleurs dans Paris le Berkeley, le Pub Saint-Germain, l’Assiette au Bœuf, la Belle Époque, le Lutetia, le Café de la Gare, le Pied de Cochon, et tant d’autres.

Un très beau livre vient de sortir aux Éditions Norma, consacré à Slavik. L’historien d’art Pascal Bonafoux en est l’un des contributeurs.

« Slavik met en place des décors qui séduisent. Comment mieux signifier qu’un restaurant est italien ? Mettez-y une gondole, et on saura qu’on est en Italie. »

Pascal Bonafoux, historien d’art

En 1983, Slavik dessine le Jules Verne, la table gastronomique en haut de la tour Eiffel, qui ouvre pour la première fois. Il y installe des décors qui s’accordent pleinement à l’architecture de la dame de fer.

Écouter l’émission :

Thierry Marx propose, pour illustrer Slavik, une recette de pied de cochon, dont l’un des restaurants dessiné par le designer porte le nom.

Ingrédients pour deux :

2 pieds de cochons (les acheter cuits), 2 cuillères de farine, 1 œuf, 200 g de chapelure, 1 mâche, de la moutarde à l’ancienne.

Préparation :

Mettre un peu d’eau dans le fond d’une assiette creuse. Y déposer les pieds de cochon. Recouvrir d’un film étirable. Placer dans un four à micro-ondes pour 7 minutes à 500 watts.

Sortir les pieds de cochons qui se seront délités. Les former à nouveau en ballotines que l’on roule dans la farine jetée sur un plan de travail. Au pinceau, passer l’œuf battu sur toute la surface. Rouler dans la chapelure.

Poêler alors les pieds de cochons en aller-retour, pour qu’ils colorent et grillent légèrement.

Servir avec la moutarde et la salade de mâche.

Share This