La Saint-Valentin, moment précieux

La crise sanitaire bride notre vie sociale, affective, et réduit à peau de chagrin les instants de partage avec ses amis. Aussi, tous les marqueurs festifs à venir seront précieux à vivre, comme la fête des Mères ou dès cette semaine la Saint-Valentin.

Saint-Valentin était, selon la légende, un apôtre de l’antiquité romaine que les futurs mariés allaient voir pour être bénis, et qui avait choisi de tous les réunir le même jour. Et ce jour, c’est donc le 14 février.

Dans les restaurants, la Saint-Valentin reste une vraie tradition. Les restaurants affichent normalement complets avec des tables de deux. En cette période de crise, il faut les soutenir en réservant des menus à emporter. Nombreux sont les chefs à proposer des plats de fête pour les amoureux.

Écouter l’émission :

Thierry Marx a choisi une recette très facile à réaliser, délicieuse à partager à deux : un carpaccio de saint-jacques à la truffe.

Ingrédients pour deux :

5 noix de Saint-Jacques, 50 g de truffe, 1 cuillerée à soupe d’huile de noix, 1 cuillerée à soupe d’huile de noisette, 1 cuillère à café de vinaigre de vin rouge, fleur de sel de l’île de Ré, sel, poivre du moulin, feuilles de pourpier ou de cresson.

Préparation :

Laver et nettoyer les Saint-Jacques. Les placer quelques minutes dans le congélateur pour les ramener entre 0 et 4 °C. Pendant ce temps, brosser la truffe pour bien la nettoyer.

Émincer les Saint-Jacques et la truffe en fines lamelles que l’on dispose en alternance au fond de l’assiette, en corolle.

Dans un bol, mélanger les huiles, le vinaigre, le sel et le poivre pour obtenir une belle vinaigrette. En badigeonner au pinceau le carpaccio. Décorer avec les feuilles de pourpier ou de cresson.

Servir à température, en ajoutant une pincée de fleur de sel. Déguster en amoureux !

dapibus sed eleifend sem, Phasellus neque. elit. et,
Share This