David Martin, faux belge inspiré par le Japon.

Davis Martin, au restaurant La Paix, à Anderlecht.

David Martin est une célébrité en Belgique, avec ses deux étoiles Michelin et ses quatre toques Gault et Millau. Bien sûr, il doit sa notoriété à l’excellence de sa cuisine, peut-être aussi un peu à l’émission de trois minutes qu’il anime chaque jour sur RTL TVI, “Martin Bonheur”.

Ce chef jovial est né à Fumel, dans le Lot-et-Garonne. Son père musicien lui a proposé un stage chez un hôtelier-restaurateur qui jouait dans son groupe. Il s’inscrit alors dans une école hôtelière du Gers, et à 18 ans il rejoint Jean-Pierre Retureau à l’ouverture du Puis-Saint-Jacques, à Pujaudran près de Toulouse.

C’est le début d’un long chemin auprès des plus grands, à Londres, à Paris chez Passard, la Nouvelle-Orléans, Barcelone, et enfin la Belgique où il rencontre sa femme Nathalie. À Anderlecht, il reprend le restaurant de son beau-père, La Paix, avant de le transformer, en s’inspirant du Japon. Voici son portrait.

Ingrédients pour deux :

4 poivrons de couleurs différentes, 1 botte d’estragon, 50 g de pignons de pin, 15 g de parmesan, huile d’olive fruitée, poivre du moulin, papier aluminium, huile d’arachide, 4 filets de plie, 200 g de salade de mâche.

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C. Enduire les poivrons entiers d’huile d’arachide à l’aide d’un pinceau. Les placer sur la grille du four et glisser un plat dessous pour récupérer les graisses salissantes. Cuire 15 minutes (la peau doit se colorer et se décoller facilement).

Sortir les poivrons et les déposer sur une assiette, les recouvrir d’aluminium pendant 10 min. Ensuite, les couper en deux, les égrainer, et les éplucher.

Pour le pistou, disposer dans un bol les pignons, les feuilles d’estragon, le parmesan, l’huile d’olive, et l’huile de cuisson des poivrons récupérée dans le plat. Poivrer et mixer, le plus finement possible.

Enrouler les filets de plie dans les poivrons, sur un plat, et nappez-les de pistou. Cuire au four, 8 à 10 min, à 180°C.

Servir sur une salade de mâche à l’huile d’olive.

felis quis, Aenean ut Phasellus accumsan ipsum adipiscing risus. Curabitur
Share This