Cuisine et télévision

Les jurés de l'émission Top Chef, sur M6. (M6)

Qui de Sarah ou de Mohamed remportera la finale 2021 de Top Chef ? Le concours culinaire devenu culte à la télévision connait chaque année un succès encore plus grand. Le public aime voir la confrontation entre ces jeunes chefs talentueux, parfois s’identifie à eux, et surtout rêve de goûter les plats réalisés sous leurs yeux.

Depuis plus de dix ans, l’émission a permis à plusieurs personnalités d’émerger, comme Stéphanie Le Quellec devenue un des piliers actuels de la gastronomie avec des deux étoiles, ou Mory Sacko sacré l’an passé.

Mais l’histoire d’amour entre le petit écran et les fourneaux remonte à loin. Au début des années 50, alors que la France se rééquipe et retrouve goût au bien manger, Raymond Oliver (la star de l’époque côté casseroles) lance « Art et Magie de la cuisine ».

Puis les émissions se succèdent de « Bon appettit bien sûr » à « La Cuisine des Mousquetaires », sans oublier la fiction avec depuis un an le feuilleton qui cartonne sur TF1 : « Ici tout commence ».

Écouter l’émission :

Pour illustrer ce thème, Thierry Marx s’inspire d’une recette réalisée dans Top Chef par Stéphanie Le Quellec, il y a une dizaine d’année : la truite mi-crue mi-cuite.

Ingrédients pour quatre :

1 truite saumonée d’au moins 1 kilo, 1 fenouil, 500 g de gros sel, 20 g de sucre en poudre, 10 grains de poivre, huile d’olive.

 

Préparation :

Ouvrir la truite en deux. La nettoyer et retirer les arêtes. Déposer les filets sur une assiette.

Laver et nettoyer le fenouil. Le couper en morceaux que l’on passe au mixeur avec le sel, le sucre et le poivre. Recouvrir les filets avec ce mélange et laisser reposer entre 6 et 7 heures.

Rincer les filets à l’eau claire. Découper des lamelles d’un centimètre que l’on poêle recto-verso dans l’huile d’olive, une minute de chaque côté juste pour marquer la chair.

Servir chaud, le cœur du poisson restera translucide.

Share This