Les amateurs de champagne aiment la délicatesse de son effervescence au palais. Ces bulles fines qui viennent chatouiller en bouche, et permettent d’apprécier différemment l’arôme du vin. Pourquoi le champagne fait-il des bulles ?Doivent-elles être fines ? Comment naissent-elles ? Coupe ou flûte pour les apprécier ? Gérard Liger-Belair, professeur de physique à l’université de Reims, tente depuis des années de répondre scientifiquement à ces questions. Il publie, avec Guillaume Polidori, « Voyage au coeur d’une bulle de champagne« , chez Odile Jacob.

Il était invité du 12-14, écouter la séquence ici :

Share This