Eloize au Grand Rex

C’est un cirque pas comme les autres, venu du Québec, et qui poursuit sa tournée mondiale. Un mélange d’acrobaties et de danses, de musiques urbaines et de tableaux plein d’énergie. Jusqu’au 1° avril, le Cirque Eloize est à découvrir au Grand Rex, à Paris. Son fondateur Jeannot Pinchaud était invité du 12-14.

Ecouter la séquence :

Peur du livre numérique ?

Le salon du livre de Paris est ouvert tout le week-end au public. Et pour la première fois, Amazon y tient un stand. Le commerçant numérique est l’épouvantail des libraires, très inquiets de la montée en puissance du livre numérique, auquel j’ai consacré une séquence dans le 12-14,  en compagnie de Anne Chépeau de France info et de Jean Sarzana, co-auteur de « Impressions numériques » (éd. Publie.net).

Quelle culture pour la France ?

La culture doit être un des moteurs de la reprise économique, mais culture au sens large du terme : connaissance, savoir, loisir, divertissement, patrimoine, etc. Olivier Poivre d’Arvor prône un « New deal » à la française pour investir massivement dans ce secteur, comme l’ont fait en leur temps Pompidou, ou Mitterrand. Le directeur de France Culture – écrivain, diplomate, et philosophe – publie « Culture, état d’urgence » (éd. Tchou).

Il était invité du 12-14, écouter l’interview ici :

D’art d’art, le coffret

Vous connaissiez l’émission d’Art d’Art sur France 2, une oeuvre d’art présentée en moins de 2 minutes, après le livre (énorme succès de librairie), voici le coffret poche incluant le guide des musées où voir les oeuvres. Frédéric et Marie-Isabelle Taddéi ont été mes invités dans le 12-14.

Ecouter la séquence ici :

Tout un théâtre !

Le festival d’Avignon est-il devenu, pour le off en tous cas, une foire d’empoigne commerciale ? Certains se posent la question, et de nombreuses critiques se font jour. Pendant ce temps, le in est également critiqué (Fabrice Luchini : « c’est une secte« ). Invité du 12-14, Emmanuel Ethis, sociologue de la culture, président de l’Université d’Avignon et des pays de Vaucluse.

Ecouter ici :

Molière en son pays…

C’est tout un symbole que d’installer un festival populaire (théatre et musique) dans la ville du plus fastueux des monarques. Jusqu’au 30 juin, le Mois Molière permet à tous d’assister à des dizaines de spectacles, dans les lieux les plus prestigieux (Grandes écuries), ou au coin de la rue, en invitant les écoliers, et offrant aux jeunes troupes l’opportunité de se produire. Son créateur, le maire actuel (à l’époque il était adjoint à la culture), François de Mazières, était invité du 12-14…