La Tunisie à un tournant ?

Après la révolution de décembre et janvier, de nouveaux troubles secouent la Tunisie. La contre-révolution est-elle en route, ou les soubressauts actuels sont-ils inévitables sur le chemin du retour à la confiance et de l’éclosion d’une vraie démocratie. Le président de la Haute instance des objectifs de la révolution, le juriste Yadh Ben Achour, autrement dit l’homme qui pilote le processus démocratique, penche pour la deuxième option. Une nouvelle loi électorale a été établie, les listes électorales sont refondées, et les législatives du 24 juillet désigneront les 220 députés qui élaborereont la nouvelle constitution destinée à remplacer celle de 1959.

Ben Achour, qui avait démissionné du conseil constitutionnel tunisien en 1992 pour dénoncer la dictature de Ben Ali, assure ne pas vouloir être candidat (dans l’option où le pays se choisira un mode républicain avec président). Pourtant, il a réussi à renouer le dialogue, au sein de la Haute instance qu’il dirige, entre tous les partis tunisiens, et il publie un livre (« La deuxième Fatiha« , aux PUF) qui donne les ligne conductrices du lien entre l’islam et la démocratie.

Il répond ici sans détour et sans concession sur la situation actuelle et l’avenir de la Tunisie…

A lire aussi le livre de Claude Guibal « L’Egypte de Tahrir » (Seuil) et « Le choc des révolutions arabes » (éd. Autrement) de Mathieu Guidère.

Allez, ne chinoisons pas…

L’enquête de Richard Place dans le 12-14 sur le tourisme chinois dans les magasins de luxe parisiens : certains Chinois préfèrent dormir pas cher en banlieue (30 euros) pour offrir des cadeaux de grandes marques à leurs collègues de travail ! A ECOUTER ET LIRE ICI Etonnant, non ?…

Le feu chez les pompiers ?

Etre pompier volontaire, ce n’est pas être bénévole. Les volontaires (75% des pompiers en France) gagnent autour de 7 euros de l’heure pour parfois risquer leur vie. Leur statut est en discussion cette semaine à l’assemblée nationale, et c’est l’une des causes du malaise dans les casernes (avec la mise en place d’un centralisme départemental il y a une dizaine d’années, et la guerre ouverte avec le Samu et les ambulances).

Combattre les flammes est la noblesse de ceux qui font rêver les enfants, fantasmer certaines jeunes femmes, et sont l’admiration de tous (« sauver ou périr« ). Dans « La maison qui brûle ? » (éd Denoël), le journaliste José d’Arrigo sans détours toutes ces questions, et dresse le portrait sincère et parfois émouvant de dizaines de soldats du feu qu’il a rencontrés. A écouter ici :

Quand Carrière dialogue avec Bunuel

Ouverture du festival de Cannes, l’occasion de retrouver un des plus grands noms du cinéma du XX° siècle : Luis Bunuel. Surréaliste au début du siècle, il a mené à terme une oeuvre de plusieurs dizaines de films portant un regard cynique sur la société, ce qui lui a valu près d’une centaine de récompenses. L’écrivain Jean-Claude Carrière a partagéavec lui vingt ans d’amitié, et a co-écrit six de ses films. Il rend visite à Bunuel, dans sa tombe, pour un dialogue inédit, passionnant, et émouvant, dans « Le réveil de Bunuel » (éd. Odile Jacob). Il était invité du 12-14…

Le stress au travail…

Quel travail voulons nous ?” Radio France vous invite à répondre à cette question ICI. Dans le 12-14, nous avons voulu faire un focus sur le stress en entreprise. Comment se traduit-il, quelles conséquences, depuis quand en parle-t-on ? Dans la séquence suivante, Philippe Duport (”C’est mon boulot” le jeudi et le vendredi à 16h45), et Julie Bloch-Lainé analysent la réalité du stress au travail, et nous commentons tout cela avec Jean-Claude Delgène, directeur de Technologia (cabinet d’expertise agréé par le ministère du travail sur les questions de santé au travail).

Vers une civilisation de l’empathie

Jeremy Rifkin, l’un des penseurs américains les plus stimulants, propose une lecture inédite de l’histoire de l’humanité dans une perspective sociale et altruiste. Avec un constat : jamais le monde n’a paru si totalement unifié (par les communications, le commerce, la culture) et aussi sauvagement déchiré (par la guerre, la crise financière, le réchauffement de la planète).

L’humanité, selon Rifkin, se trouve à l’aube d’une étape cruciale : les anciennes formes de conscience religieuse ou rationaliste deviendraient dépassées, et une conscience biosphérique serait en train d’émergerdans une nouvelle civilisation de l’empathie.

J’ai reçu Jeremy Rifkin, qui publie “Une nouvelle conscience pour un monde en crise” (éd. Les liens qui libèrent). A écouter ici avec intérêt :

Junkie d’un jour, junkie toujours

Voici un livre fort, qui raconte comment sortir de la spirale infernale de la drogue. Grâce aux Narcotiques Anonymes (des groupes qui fonctionnent sur le même principe que les Alcooliques Anonymes), Vincent a retrouvé goût à la vie, s’est reconstruit et travaille aujourd’hui dans la presse, il est aussi écrivain, et publie son témoignage dans “Moi, Vincent B. une expérience de la vie sans drogue” (éd Les impressions nouvelles).

J’ai été impressionné par le courage de ce garçon, dont on sent qu’il en a bavé, et par la manière dont il parle de son parcours.

Bienvenue sur ce blog

Pour tous ceux qui veulent retrouver les principales interviewes que je mène sur France Info, mais aussi mes dernières aventures parmi les livres (après le recueil de nouvelles paru fin 2009 chez Odile Jacob, je prépare un roman au Seuil et un autre livre chez Odile Jacob), voici ce nouveau blog plus personnel que celui que j’anime au quotidien sur France-Info.com.

J’y glisserai aussi des informations sur les courses à pied que je prépare (j’ai couru 16 marathons, et un bon paquet de semis !), mais aussi quelques photos que j’aime particulièrement (de mes collections de voyage), et j’y présenterai des livres que j’ai appréciés mais dont je n’ai pas pu parler sur l’antenne de France Info.

Promis, je vais vous donner bientôt de mes nouvelles…