Rencontre avec Eliette Abecassis

Le premier roman d’Eliette Abécassis, « Qumran » (Ramsay), a été traduit dans 18 langues, plusieurs autres ont été sélectionnés pour le Goncourt, le Fémina, le Grand Prix de l’Académie française. La romancière raconte ici ses vacances nomades dans le sud de la France, et comment elle profite de ses temps de vie pour chercher l’inspiration de ses prochains écrits (les témoignages de vie). Ecouter :

Au cours de cette seconde rencontre, Eliette Abecassis évoque son plaisir d’écrire au lit, dans sa chambre, son ordinateur sur les genoux. Elle explique aussi pourquoi l’écriture est une forme de combat pour « attirer vers la lumière les aspects les plus sombres de l’âme« .

Pour la rentrée littéraire, elle publie « Et te voici permise à tout homme« , chez Albin Michel.

@Albin Michel

Rencontre avec Eliette Abecassis

Le premier roman d’Eliette Abécassis, « Qumran » (Ramsay), a été traduit dans 18 langues, plusieurs autres ont été sélectionnés pour le Goncourt, le Fémina, le Grand Prix de l’Académie française. La romancière raconte ici ses vacances nomades dans le sud de la France, et comment elle profite de ses temps de vie pour chercher l’inspiration de ses prochains écrits (les témoignages de vie). Ecouter :

Au cours de cette seconde rencontre, Eliette Abecassis évoque son plaisir d’écrire au lit, dans sa chambre, son ordinateur sur les genoux. Elle explique aussi pourquoi l’écriture est une forme de combat pour « attirer vers la lumière les aspects les plus sombres de l’âme« .

Pour la rentrée littéraire, elle publie « Et te voici permise à tout homme« , chez Albin Michel.

@Albin Michel