Quand la chanson mène le combat

Une chanson n’est pas qu’une rengaine pour nous distraire des petits soucis quotidiens. Ferrat le proclamait déjà : « Je ne chante pas pour passer le temps« . Car certaines ont servi d’étendard à des combats, ont été marqueur de la société, ont porté des contestations, se sont voulues flambeaux de certaines opinions (à gauche pour Ferrat, à droite pour Sardou). Dans son livre « Aux armes etcetera« , le journaliste Philippe Guespin analyse tous ces phénomènes. Il était invité du 12-14 cette semaine.

Ecouter la séquence ici :