Dominique Marny : le mystère de Jean Cocteau.

© dominique-marny.com
© dominique-marny.com

En 1924, Jean Cocteau est bouleversé par la mort de son ami Raymond Radiguet, dont il est amoureux. Dévasté par le chagrin, il s’enferme dans une chambre d’hôtel sur la Côte d’Azur et, porté par la grâce de son imagination et l’aide de l’opium, il se dessine inlassablement devant le miroir. Il en résulte une série d’autoportraits sublimes : « Le Mystère de Jean l’oiseleur ». Édité à 130 exemplaires seulement en 1925, le manuscrit n’a jamais été publié depuis. Les Éditions des Saints Pères le rendent aujourd’hui accessible pour la première fois. Dominique Marny, petite nièce du poète, écrivain, et vice-présidente du comité Jean Cocteau, a rédigé la préface de cet album exceptionnel. Elle est ici L’Invité Culture.

Écouter l’émission :

le_mystere_de_jean_l_oiseleur_02

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *