Joseph Donon : la reconnaissance du chef millionnaire

Joseph Donon © FondationEscoffier.com
Joseph Donon © FondationEscoffier.com

Au début du siècle dernier, le maître incontesté de la gastronomie française, Auguste Escoffier, découvre un jeune talent des fourneaux, Joseph Donon. Il l’invite à rejoindre ses brigades à Londres, le forme, et le laisse ensuite partir aux États-Unis comme cuisinier privé de grands magnats de l’industrie, dont Henry Clay Frick (qui a laissé à la postérité de nombreuses constructions et une collection de peinture). Devenu millionnaire, Joseph Donon a souhaité, dans les années soixante, rendre un juste retour des choses à son maître, en finançant le musée Escoffier de l’art culinaire, à Villeneuve Loubet, près de Nice. Pour lui rendre hommage, dans L’Histoire à la Carte, Thierry Marx a choisi de vous offrir sa recette de ris-de-veau Monselet.

Écouter l’émission :

Ingrédients pour quatre personnes : 4 paumes de ris-de-veau d’environ 180 g, 25 cl de fond de veau, 1 carotte, 1 oignon, 1 petite couenne de lard, 40 g de beurre, 50 g de truffe fraîche, 150 g de farine, 15 cl d’eau, sel, poivre du moulin.

Préparation : Rincer les ris-de-veau, les mettre dans une casserole avec le beurre, ajouter la carotte, l’oignon, le lard et le fond de veau. Saler, poivrer, et laisser cuire à couvert 20 minutes à feu moyen, pour faire braiser. Préchauffer le four à 210° (th. 7). Sortir les ris, filtrer le fond de braisage dans une passoire fine. Mélanger la farine et l’eau pour obtenir une pâte à souder. Déposer les ris dans le fond d’une cocotte, y verser le fond de braisage, et y déposer les truffes taillées en tranche. Couvrir, souder avec la pâte, placer au four pour 8 à 10 minutes. Servir avec un gratin de macaronis au foie gras, et une purée de pommes de terre ou de céleris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *