Lluis Llach, le chantre de la Catalogne

16-11-12-lluis-llachEn Catalogne, tant côté Barcelone que côté Perpignan, il est quasiment un dieu vivant, même s’il réfute tout statut d’icône. Lluis Llach fut un chanteur engagé contre le franquisme, qui connut le succès dans les années 70 et 80, et remplit les plus grandes salles d’Europe, avec en particulier un concert mythique, en 1985, devant 100 000 personnes au stade de Barcelone.

Choisissant de mettre fin à sa carrière en 2006, après une trentaine d’albums, il se consacre désormais à la politique, aux jeunes enfants du Sénégal pour qui il a créé une bibliothèque, et il vient de troquer sa guitare contre un stylo pour écrire « Les Yeux fardés », son très émouvant roman, chez Acte Sud. L’occasion de l’accueillir dans L’Invité Culture.

Écouter l’émission :

llachLes Yeux fardés : Ils sont quatre inséparables (deux garçons et deux filles), nés en 1920, qui traversent les rives de l’enfance dans le quartier populaire d’une Barceloneta aux ruelles bigarrées, aux senteurs maritimes, à la culture ouvrière militante. Après l’âge tendre des premiers émois, les personnalités s’affirment et les destinées s’esquissent. Pour les deux filles, du moins. Les balises de l’avenir se font plus fluctuantes pour les garçons quand ils découvrent la passion qui les unit. Si la proclamation de la République leur ouvre les voies de l’espérance, très vite la guerre civile rebat les cartes et conduit les amis au chaos. Après vingt ans d’errance à s’abîmer à travers le monde pour fuir le souvenir douloureux de l’“Ami aimé”, le rescapé de cet amour fou regagne sa terre natale pour porter le châtiment qui signe son retour à la vie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *