Alain Chapel, une référence pour les chefs d’aujourd’hui.

Alain Chapel peint par Micheline Dohollou

Alain Chapel peint par Micheline Dohollou © laradiodugout.fr

Quand il reprend en 1967 le restaurant familial, à Mionnay dans l’Ain, Alain Chapel a l’ambition d’en faire une grande table. Il n’imagine peut-être pas qu’il obtiendra très vite trois étoiles, qu’il sera même le plus jeune restaurateur à les conquérir, que les personnalités contemporaines fréquenteront avec assiduité sa cuisine, et qu’il deviendra une référence incontournable pour la plupart des grands chefs d’aujourd’hui.

C’était un homme cultivé, mélomane, ouvert à d’autres arts que la gastronomie, et son livre « La Cuisine c’est beaucoup plus que des Recettes » (Robert Laffont) a été réédité.

Thierry Marx, dans L’Histoire à la Carte, rend hommage à Alain Chapel, et propose de réaliser sa recette des œufs Sidney.

Écouter l’émission :

Ingrédients pour 6 personnes : 12 œufs, 2 aubergines, 4 petites courgettes bien fermes, 2 ou 3 poivrons rouge et vert, 4 gousses d’ail, 1 branche de thym effeuillée, 2 tomates pelées et épépinées, 6 tomates bien mûres, 3 dl d’huile, sel et poivre, eau vinaigrée.

Préparation : Avec les six tomates mûres, préparer une purée : les émonder, les concasser, les cuire avec l’ail et un peu de sucre, les passer au chinois, assaisonner d’un goutte d’huile. Avec les autres légumes, préparer une ratatouille : émincer les poivrons débarrassés de leurs graines, tailler les aubergines en rondelles et  les courgettes en bâtonnets, couper en huit les deux tomates pelées et épépinées, écraser un peu d’ail ; faire revenir les poivrons dans une grande casserole, ajouter les aubergines, puis les courgettes, l’ail, le thym, saler et poivrer, attendre la dernière minute pour ajouter les morceaux de tomates. Pour pocher les œufs, il faut un récipient haut rempli d’eau vinaigrée, et un récipient d’eau fraiche avec des glaçons, ainsi qu’une serviette : casser les œufs un à un sur une assiette et les poser délicatement dans la bulle que fait l’eau vinaigrée en bouillant (le jaune s’enrobe totalement, on peut vérifier la cuisson d’une pression du doigt), les retirer et les égoutter sur la serviette. Servir la ratatouille à l’assiette ; sur le dessus, dresser par personne deux œufs pochés ; napper avec la sauce tomate.

A propos bernardthomasson

Retrouvez-moi chaque week-end sur France-Info en fin d'après-midi
Cet article, publié dans divers, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s