La liberté des écrivains américains

livreIls vivent dans les grands espaces de l’ouest américain, ils y racontent leur univers, qui reflète souvent en creux le monde en général, ils sont les porte-voix de tous ceux que l’on n’entend jamais. Les écrivains comme Jim Harrison, Richard Ford, James Crumley, Craig Davidson, Marilynne Robinson et bien d’autres ont reçu chez eux, dans leur campagne respective, Alexandre Thiltges et le photographe Jean-Luc Bertini.

jlbertiniCe dernier est L’Invité Culture pour évoquer le périple de 40 000 km que les deux hommes ont fait à la rencontre des écrivains américains, et pour parler de son rapport entre l’image – le portrait photographique qu’il réalise – et le mot – les livres de ces grands auteurs. Le périple d’Alexandre Thiltges et Jean-Luc Bertini donne lieu à un ouvrage qui fera référence : « Amérique des écrivains en liberté » (Albin Michel).

Écouter l’émission :

A propos bernardthomasson

Retrouvez-moi chaque week-end sur France-Info en fin d'après-midi
Cet article, publié dans divers, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s