Laurent Grasso est dans le vent (solaire…)

laurent_grasso_-_solarwind-3198_0

© Romain Darnaud

Comment rendre esthétique deux immenses silos de béton sur le bord d’une route ? L’artiste contemporain Laurent Grasso a trouvé une belle idée, poétique et scientifique, inquiétante et apaisante, en projetant sur ces deux cylindres de 40 mètres de hauteur qui bordent le périphérique parisien (ce n’est pas n’importe quelle route !) des couleurs évoluant selon les… vents solaires. Ces fausses aurores boréales – le projet s’appelle Solar Wind – apportent une touche de douceur dans un environnement plutôt brutal entre les voitures qui défilent, les voies ferrées voisines, et l’urbanisme de la capitale. Laurent Grasso est L’Invité Culture.

Écouter l’émission :

À voir aussi, l’exposition Le précieux pouvoir des pierres, au Mamac, le musée d’Art moderne et d’art contemporain de Nice jusqu’au 15 mai.

A propos bernardthomasson

Retrouvez-moi chaque week-end sur France-Info en fin d'après-midi
Cet article, publié dans divers, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s