Un certain 14 juillet…

Qu’avez-vous fait le 14 juillet dernier ? Un jour comme un autre ? Un été comme un autre ? Peut-être avez-vous passé la journée à lire le dernier opus de Grégoire Delacourt, Les Quatre Saisons de l’été (JC Lattès) ? Cela eut été pourtant le jour idoine, car si le 14 juillet appartient au patrimoine de la nation (et un peu du monde avec cette Révolution connue sur tous les continents), ce fut aussi en 1999 – à la veille de la supposée fin du monde et du très attendu passage du millénaire – une date repère dans la vie de quatre couple.

Deux adolescents partent à la découverte de l’amour, une femme de trente-cinq ans retrouve le garçon de ses rêves de jeune fille, deux cinquantenaires s’apprivoisent doucement, et un duo solide de plusieurs décennies de vie commune s’engage sur son dernier chemin. Tous se croisent, ce jour-là, sur la plage du Touquet, aux rythmes de Hors saison de Cabrel. Dans la chaleur de l’été, se joue alors un ballet inédit des quatre saisons de l’amour. De quoi faire tourner la tête, et inciter à se perdre pour de bon avec celui ou celle qu’on aime ! Car chacun de nous se retrouve forcément dans les sentiments de l’un ou de l’autre. Une belle parabole en forme de cœur pour rappeler la fragilité d’une existence.

A propos bernardthomasson

Retrouvez-moi chaque week-end sur France-Info en fin d'après-midi
Cet article, publié dans divers, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s