Les maîtres de chant

maitres de chantL’art des polyphonies corses, une tradition ancestrale de chants sacrés, aurait tout aussi bien pu disparaitre. Mais dans les années soixante-dix, des hommes ont voulu que cette partie intégrante de leur culture survive. Ils ont donc formé des groupes, parfois dans la mouvance de l’indépendantisme comme un combat politique, parfois simplement pour le plaisir de la musique, et sont devenus, pour les meilleurs d’entre eux, maîtres de chant. Ils enseignent alors aux jeunes générations les techniques particulières de ces ensembles vocaux qui emplissent les églises des villages. Marie Ferranti a passé de longs mois à leurs côtés, elle nous fait partager leur espoirs et leurs doutes. Ce livre, tout en sensibilité, raconte surtout des histoires d’amitiés et de liberté dans une identité retrouvée. Il est en sélection pour le Prix Méditerranée 2015.

A propos bernardthomasson

Retrouvez-moi chaque week-end sur France-Info en fin d'après-midi
Cet article, publié dans divers, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s