Le temps des crêpes

crêpes au sucreSans doute la crêpe n’est-elle pas une invention très récente. Certains historiens évoquent, déjà bien avant notre ère, des galettes épaisses obtenue par l’écrasement de quelque céréale mélangée à de l’eau et « cuite » sur des pierres chaudes. Par la suite, des rites païens appelaient à la réapparition des beaux jours et des moissons en mangeant des galettes, rondes et dorées comme le soleil indispensable aux nouvelles pousses. A la fin du V° siècle, le pape Gélase Ier promut la présentation de l’enfant Jésus au Temple de Jérusalem, début février, à la lueur de chandelles ; les pèlerins furent si nombreux qu’il fallut couper la pâte du pain avec de l’eau pour faire de fines galettes. En France, Auguste Escoffier a inventé la crêpe Suzette, aromatisée au Curaçao. Et si toutes les mamans apprennent aujourd’hui à leurs enfants ce plat familial et amusant, c’est qu’il est très simple à confectionner. Dans L’Histoire à la carte, Thierry Marx vous propose un gâteau de crêpes.

Écouter l’émission :

Ingrédients :

Pour la pâte à crêpe : 1 litre de lait, 500 g de farine, 10 œufs battus, 100 g de sucre, 1 pincée de sel, 50 g de beurre fondu. Pour 400 g de crème pâtissière: 50 cl de lait, 5 jaunes d’œuf, 40 g de farine (ou maïzena), 100 g de sucre.

Préparation :

Préparer la pâte à crêpes. Mélanger les œufs battus, le lait, le sucre et le sel. Passer ce mélange au chinois et y ajouter la farine puis le beurre fondu. Bien mélanger, réserver. Préparer une crème pâtissière. Dans un saladier, faire blanchir au fouet les jaunes d’œufs et le sucre. Incorporer la farine et fouetter. Ajouter le lait préalablement porté à ébullition. Verser la crème dans une casserole et la faire cuire tout en remuant jusqu’à ce qu’elle épaississe. Réserver au frais, puis y ajouter 100 grammes de crème chantilly. Réaliser le gâteau de crêpes. Dans une poêle huilée, faire cuire 10 crêpes. Les superposer ensuite dans un plat en couvrant chacune d’elles d’un peu de crème pâtissière. Mettre au frigidaire quelques heures, et servir frais coupé en tranches.

 

A propos bernardthomasson

Retrouvez-moi chaque week-end sur France-Info en fin d'après-midi
Cet article, publié dans divers, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s