La volaille est d'abord un plat familial

Grilled chicken legs and vegetables on white backgroundDans l’émission « L’Histoire à la carte », nous avons choisi cette semaine la volaille, qui a toujours été un plat essentiellement familial. « On aime le poulet rôti de sa maman, de sa grand-mère », comme l’avoue Thierry Marx. Bien sûr le bon roi Henri IV a incité les citoyens à manger de la poule le dimanche, et s’il vous reste des pilons ou des cuisses sur les bras le dimanche soir, voici la manière de bien les accommoder. Un dernier point, ne pas hésiter à oublier les volailles de batterie pour acheter les labels de nos régions.

Ecouter l’émission ici : 

Ingrédients pour quatre personnes :

4 cuisses de volaille, 5 g d’ail, 5 g de gingembre frais, 50 g de miel, 1 verre de vin rouge, 1 cuillère à café de sauce soja Kikkoman, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.

Préparation : 

Désosser les cuisses de volaille (ou le faire faire par le boucher). Préparer la marinade en mélangeant le vin rouge, la sauce soja, le miel, l’ail et le gingembre. Faire bouillir ce mélange une fois et laisser refroidir. Déposer les cuisses dans la marinade et réserver au frais pendant 4 h. A l’aide d’un papier film, rouler les cuisses comme des paupiettes et les cuire à la vapeur (80°c) pendant 20 min. Laisser refroidir. Couper les paupiettes en médaillons et les faire bien caraméliser à la poêle dans un peu d’huile. Déglacer avec la marinade et laisser réduire. Servir les médaillons nappés de sauce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *