Le Nasi-Goreng fait voyager

Fried riceLa cuisine est le meilleur vecteur du dialogue. Thierry Marx me racontait un jour comment, lors d’un séjour en Israël, il a réconcilié un Palestinien et un Israélien en leur composant un falafel maison ! La cuisine est aussi un vecteur d’intégration. Ainsi la belle aventure d’une poignée d’intellectuels exilés indonésiens qui, arrivant à Paris sans le sou, ouvrent un restaurant pour gagner leur vie. L’Indonésia existe toujours, et c’est la fille de l’un d’eux, Anita qui a repris les fourneaux. Quand à Thierry Marx, il raconte ici pour quelle raison très personnelle il avait envie de parler du Nasi-Goreng, le plat national en Indonésie.

Ecouter l’émission sur le Nasi Goreng ici : 

Ingrédients pour une personne : 

1 œuf, 80 g de poitrine de poulet, quelques gouttes de sauce soja de sauce d’huître et de sauce soja sucrée, 100 g Riz Thaï, un peu de sauce chili, 20 g de carottes, 20 g concombres, 20 g de cornichons, 10 g de beignet de crevettes, 40 g de poulet, 40 g de bœuf, 40 g de gambas, de la coriandre, un peu d’échalote et d’oignon.

Préparation : 

Laver et ciseler les légumes avant de les faire suer à l’huile d’olive. Ajouter les dés de volaille et la gambas préalablement coupée en 3 et enfin, la pâte de chili. Ajouter le riz et faire un ensemble bien homogène. Assaisonner de sauces soja, sauce d’huitre. Colorer le poulet, le bœuf et les crevettes dans une poêle.

Présentation :

Dans une assiette plate (ou mieux, une feuille de bananier), mettre le riz , assaisonner, dresser les viandes en brochettes et les légumes à côté. Frire les chips de crevettes et déposer l’œuf au dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *