Destruction massive par la faim

« Chaque enfant qui meurt de faim est un enfant assassiné« . Le vice président du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme aux nations Unies, Jean Ziegler, n’y va pas par quatre chemins. Pour lui, les pays riches, et les institutions internationales, ne mènent pas le combat contre la faim, qui pourrait être éradiquée, mais sont au service des industries agroalimentaires. Son livre « Destruction massive » (éd. Seuil), est un brûlot qui nous apprend par exemple que le FMI a conduit, par ses politiques douanières, Haïti a ne plus produire son propre riz comme il y a 15 ans, mais à l’acheter aux Etats-Unis à des prix devenus exorbitants.

Jean Ziegler était invité du 12-14. Ecouter la séquence ici : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *