Valérie Zenatti : « Appelfeld a toujours eu un mouvement circulaire »

La romancière Valérie Zenatti est aussi, depuis les années 2000, la traductrice d’Aharon Appelfeld, auteur juif d’Europe devenu israélien, mort en début d’année, et dont le dernier roman « Des jours d’une stupéfiante clarté » est paru aux éditions de l’Olivier. Un ultime livre qui ramène à sa naissance d’écrivain : les camps.

Valérie Zenatti a écrit, « Mensonges » sur son lien avec Appelfeld, et « Jacob Jacob », prix du livre Inter et prix Méditerranée.

Share This