Raphaël Merlin aime la plénitude de Fauré

Raphaël Merlin est un homme multiple, côté musique. À la fois violoncelliste, chef d’orchestre ou enseignant, il passe d’un registre à l’autre, joue différents compositeurs, et se retrouve à la fois soliste, en quatuor avec ses amis du conservatoire dans le Quatuor Ebene, ou en composition ponctuelle autour d’un projet. C’est le cas avec le disque Horizons, consacré à Gabriel Fauré, sorti sous le label Aparté.

Autour du pianiste Simon Zaoui, grand spécialiste de Fauré, les trois musiciens et le ténor ouvrent ici les « horizons » du créateur qui aimait lui même rappeler : « La musique consiste à nous élever le plus loin possible au-dessus de ce qui est. »

Ce double album est conçu comme une promenade à travers les évolutions du style du compositeur français, et il lève le voile sur les arcanes de ses dernières années.

Share This