Un été sans alcool

La Presse

e me suis souvent demandé ce que j’aurais fait pendant la guerre et l’occupation allemande, si j’aurais, comme mon père, pris le maquis ? Cette question m’a longtemps habité. Parce que j’en ai parlé avec lui. Parce j’ai grandi sur une terre de Résistance, la Corrèze, le Limousin. Parce que j’ai vu, durant ma jeunesse et mes premières années de journalisme, tant de cérémonies et de commémorations en présence de ces anciens combattants de l’ombre.

Reportage sur pour le Prix Arverne 2015

Invité de la Matinale de  avec Patricia Martin 

Invité de la Matinale sur  (9 juin 2014)