Pascal Obispo et Christophe Barratier s’offrent Jésus

Le pari est osé. S’attaquer à Jésus pour une comédie musicale. Ce n’est pas une première ; le sujet a parfois donné lieu à des spectacles inattendus, ou controversés. Ici, c’est le plaisir de la musique qui a guidé le compositeur, Pascal Obispo. Quant au metteur en scène, Christophe Barratier, il a choisi d’éluder certaines scènes pour proposer un décor sobre et ingénieux, et une lumière subtile pour mieux accompagner les chanteurs.

Ce récit des trois dernières années de Jésus démarre un peu lentement, et les acteurs sur scène (plus talentueux au chant qu’à la comédie) infligent certaines longueurs dans les tirades parlées. On se laisse tout de même emporter par l’ensemble. Solal fait un tabac en Ponce Pilate, Crys Nammour ou Anne Sila proposent des vois féminine de grande qualité, et Mike Massy joue un Jésus en retenu, qui mériterait peut-être un peu plus de force.

Pascal Obispo et Christophe Barratier sont ici L’Invité Culture.

Écouter l’émission :

Jésus, de Nazareth à Jérusalem, à voir au palais des Sports à paris jusqu’à la fin de l’année, et en tournée en France en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *