L’histoire d’un fauteuil !

Le 23 juin 2011, Amin Maalouf était élu à l’Académie Française, au fauteuil de Claude Levi-Strauss, numéroté 29 sous la Coupole. L’écrivain franco-libanais, dix-neuvième immortel à y siéger, s’est depuis pris d’affection pour ses dix-huit prédécesseurs. À tel point qu’il les présente presque « amoureusement » dans un livre passionnant : Un fauteuil sur la Seine, chez Grasset.

maaloufDu premier, un illustre inconnu du nom de Pierre Bardet reçu en 1634 (année de naissance de l’Académie) et mort noyé quelques semaines plus tard, au dernier avant lui, le prestigieux ethnologue « qui chérissait les cultures fragiles » comme le résume l’auteur en tête de chapitre, ce sont près de quatre siècles d’histoire de France qui défilent en dix-huit histoires personnelles, parfois romanesques, parfois quasi « nationales », souvent émouvantes, émaillées de cultures, de religion, de guerres et de pouvoir, parsemées de savoureuses anecdotes, et toujours racontées avec passion, talent, et délicatesse par la plume qui obtint le Goncourt en 1993 pour Le Rocher de Tanios.

L’occasion de passer quelques heures formidables en compagnie de personnages hors du commun, même pour ceux qui sont aujourd’hui tombés dans l’oubli.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *