Destruction massive par la faim

"Chaque enfant qui meurt de faim est un enfant assassiné". Le vice président du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme aux nations Unies, Jean Ziegler, n’y va pas par quatre chemins. Pour lui, les pays riches, et les institutions internationales, ne mènent pas le combat contre la faim, qui pourrait être éradiquée, mais sont au service des industries agroalimentaires. Son livre "Destruction massive" (éd. Seuil), est un brûlot qui nous apprend par exemple que le FMI a conduit, par ses politiques douanières, Haïti a ne plus produire son propre riz comme il y a 15 ans, mais à l’acheter aux Etats-Unis à des prix devenus exorbitants.

Jean Ziegler était invité du 12-14. Ecouter la séquence ici : 


About these ads

À propos de bernardthomasson

Retrouvez-moi chaque jour en direct sur France-Info entre 12h et 14h.
Cette entrée, publiée dans grands entretiens, livres lus, témoignages, est taguée , , . Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s